Livres. Films. Musique

Archives de Tag: Bilan lecture

La semaine dernière s’est achevé la cinquième édition du S.T.A.R., organisé par Liyah. C’était ma première participation, je ne savais pas trop comment envisager un objectif de pages à lire, j’avais donc visé assez bas, 1450 pages. Et bien, je suis fière d’annoncer que j’ai doublé cet objectif en atteignant les 3189 pages lues.

Voici les titres lus pendant ce S.T.A.R. :

  • La nouvelle vie de Sophie S. de Lolly Winston (la fin seulement, je l’avais commencé avant le dévut du S.T.A.R.)
  • Stupeur et tremblements de Amlélie Nothomb
  • Ca déménage de Lucy-Anne Holmes
  • Dora Bruder de Patrick Modiano
  • Comme dans un film noir de Isabelle Alexis
  • L’embellie de Audur Ava Olafsdottir
  • Bon rétablissement de Marie-Sabine Roger
  • Cinquante nuances de Grey de E.L. James
  • L’amour sans le faire de Serge Joncour
  • Jours sans faim de Delphine de Vigan
  • Melissa et son voisin de Meg Cabot (je n’ai pas pu le terminer pendant le S.T.A.R.)

Comme vous pouvez le constater, oeil-de-lynx que vous êtes, j’en ai profité pour combiner ce défi avec mon Big Challenge, en lisant des titres issus de mon challenge maison.

Ce S.T.A.R. m’a vraiment motivée, j’ai beaucoup lu, mais maintenant, je souffre d’une panne de lecture inquiétante. Je n’ai envie de rien lire, je commence un roman, je décide que cela ne me plaît pas, je le repose, j’en commence un autre, et ainsi de suite. Il faut dire que je suis en pleine préparation d’un nouvel entretien pour un nouveau poste, et que cela m’occupe beaucoup l’esprit. Peut-être que vendredi soir prochain, tout rentrera dans l’ordre.

Let’s go !


Vous l’attendiez, le voilà, le bilan de mes lectures pour août.

Voici la liste de mes lectures, les commentaires viennent ensuite :

Cinq romans et un recueil de nouvelles, soit 2270 pages, ce qui est plus que le mois dernier. Il faut dire que je suis en vacances depuis trois semaines, il est donc logique que j’ai plus lu. En termes qualitatifs, on peut noter une grosse déception (La dernière conquête du Major Pettigrew), un titre enthousiasmant auquel je ne m’attendais pas (Demain j’arrête !), un roman de la rentrée littéraire qui a tenu ses promesses d’écriture (Les Lisières), un suspens haletant (L’enfant aux cailloux), l’aventure d’un centenaire drôle mais trop longue (Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire) et un recueil de nouvelles qui ne m’inspire pas de chronique (Tout le cimetière en parle).

Je ne sais pas encore à quoi m’attendre en septembre, je vais retrouver l’intégralité de ma PAL en rentrant chez moi dans quelques jours, et là, qui sait quel comportement je vais adopter face à tant de livres réunis en un seul lieu ?

Au mois prochain, pour un nouveau bilan livresque…


1er août oblige, voici l’heure du bilan du mois de juillet. Je ne suis pas encore bien calée pour ce rendez-vous, je n’ai pas fait de liste de tout ce que j’ai acheté par exemple, ni des films vus le mois dernier. Il va me falloir être plus pointilleuse…

Je vais donc faire essentiellement le bilan de mes lectures :

En ce qui concerne le quantitatif, cela me fait 5 romans lus, soit 1538 pages. En terme qualitatif, pas de véritable coup de coeur mais deux titres qui se distinguent par leur qualité d’écriture (Dernière caresse, Par un matin d’automne), un roman qui se laisse lire mais dont la lecture est parfaitement inutile (Sacrée famille !), un titre loufoque qui part en vrille (Les vacances d’un sérial killer) et un ouvrage qui m’a profondément ennuyée, qui relève plus de l’esbrouffe que de la littérature (En moins bien).

J’espère avoir la main plus heureuse pour le mois d’août, surtout que je dois faire une sélection pour partir en vacances, loin de ma PAL, pendant quatre semaines (bien méritées, je vous assure !).

Par ailleurs, au mois de juillet, j’ai fêté mon anniversaire (même si fêter est un bien grand mot quand on sait mon aversion pour le temps qui passe), et raté deux entretiens d’embauche.

Et si on oubliait juillet ?