Livres. Films. Musique

Archives de Tag: S.T.A.R #5

La semaine dernière s’est achevé la cinquième édition du S.T.A.R., organisé par Liyah. C’était ma première participation, je ne savais pas trop comment envisager un objectif de pages à lire, j’avais donc visé assez bas, 1450 pages. Et bien, je suis fière d’annoncer que j’ai doublé cet objectif en atteignant les 3189 pages lues.

Voici les titres lus pendant ce S.T.A.R. :

  • La nouvelle vie de Sophie S. de Lolly Winston (la fin seulement, je l’avais commencé avant le dévut du S.T.A.R.)
  • Stupeur et tremblements de Amlélie Nothomb
  • Ca déménage de Lucy-Anne Holmes
  • Dora Bruder de Patrick Modiano
  • Comme dans un film noir de Isabelle Alexis
  • L’embellie de Audur Ava Olafsdottir
  • Bon rétablissement de Marie-Sabine Roger
  • Cinquante nuances de Grey de E.L. James
  • L’amour sans le faire de Serge Joncour
  • Jours sans faim de Delphine de Vigan
  • Melissa et son voisin de Meg Cabot (je n’ai pas pu le terminer pendant le S.T.A.R.)

Comme vous pouvez le constater, oeil-de-lynx que vous êtes, j’en ai profité pour combiner ce défi avec mon Big Challenge, en lisant des titres issus de mon challenge maison.

Ce S.T.A.R. m’a vraiment motivée, j’ai beaucoup lu, mais maintenant, je souffre d’une panne de lecture inquiétante. Je n’ai envie de rien lire, je commence un roman, je décide que cela ne me plaît pas, je le repose, j’en commence un autre, et ainsi de suite. Il faut dire que je suis en pleine préparation d’un nouvel entretien pour un nouveau poste, et que cela m’occupe beaucoup l’esprit. Peut-être que vendredi soir prochain, tout rentrera dans l’ordre.

Let’s go !


Le S.T.A.R. de Liyah est entamé depuis une semaine, il est donc temps de faire un premier bilan. J’avais essayé d’estimer le nombre de pages que je pouvais lire par jour selon mes activités professionnelles et extra-professionnelles, le but était donc d’avoir lu au moins ce nombre minimal de pages. Et bien je suis assez contente car j’ai non seulement atteint ce but mais je l’ai même largement dépassé.

J’ai terminé La nouvelle vie de Sophie S. de Lolly Winston, j’ai lu Stupeur et tremblements d’Amélie Nothomb, Ca déménage de Lucy-Anne Holmes, Dora Bruder de Patrick Modiano et j’ai entamé Comme dans un film noir d’Isabelle Alexis. Vous aurez remarqué, oeil de lynx que vous êtes, que tous ces livres appartiennent à ma liste du BIG Challenge, car j’essaie au maximum de combiner les deux.

Je crois qu’il est de coutume de ne pas dire le nombre précis de page que l’on a lu pour maintenir un suspens, je ne l’annonce donc pas, mais je suis contente de moi. J’espère que je vais confirmer en deuxième semaine, même si ça commence plutôt mal puisque je suis malade, je suis au travail dans la journée et quand j’arrive chez moi je ne pense qu’à mon lit. J’essaie bien de lire, mais je somnole. Et en plus, je travaille ce dimanche. Vivement les quelques jours de repos qui se profilent à l’horizon…

A samedi prochain pour un nouveau bilan d’étape de ce sympathique S.T.A.R. qui est en train, enfin, de faire tomber ma PAL. Vaciller serait plus juste. Effleurer ? Y a-t-il un terme plus mesuré encore ? Je vaincrai, soyez-en sûrs !


Bonjour chers Léontine’s readers. Je suis dans les starting-blocks car cette nuit, à 00h01, commence le S.T.A.R. #5.  Oh joie intense, j’ai pu m’inscrire cette année ! Mais, je vous entends d’ci, ne niez pas, vous êtes en train de vous demander de quoi je parle. S.T.A.R. signifie Stop Talking And Read. Il s’agit donc de lire le plus de pages possible entre ce samedi 00h01 et le vendredi 18 novembre à 23h59. Vous trouverez toutes les infos chez Liyah qui organise ce concours.

 

Autant vous le dire, même si je ne participe pas pour gagner, je me suis concocté un programme digne d’une championne : d’un côté une colonne avec un objectif chiffré par jour et de l’autre une colonne avec le nombre de pages lues que j’aurai réellement atteint. Par exemple, je présume pouvoir lire 75 pages un dimanche où je ne travaille pas, mais seulement 25 un jour de semaine où je travaille et où je pratique une activité le soir. En tout, je me suis donné pour objectif 1450 pages. Je vais être ratatinée par la plupart des autres concurrents, mais encore une fois, ce n’est pas de gagner qui m’intéresse, mais de voir si je peux tenir le rythme sur la longueur, de lire en compagnie virtuelle d’autres doux dingues comme moi, et d’avancer dans mes autres challenges, entamés je vous le rappelle pour faire baisser ma PAL de façon significative.

Je ferai un bilan tous les vendredis ici-même, et vous pourrez également suivre cette aventure sur sa page F*ceb*ok.

Verdict dans un mois…